Marmites

Publié le : 07/06/2017 10:45:06
Catégories : Les ustensiles pour la Cuisson

Marmites

Un peu d’histoire

On trouvait déjà dans les cuisines antiques des formes de marmites comme le lébès grec, gros bassin de métal de forme presque sphérique, ou l’olla romain. Ces récipients à tout faire servaient déjà notamment à cuire la viande ou les légumes et à conserver les fruits. Plus tard, la marmite sera même couramment utilisée pour faire la lessive. Le mot marmite apparaît pour sa part au XIIe siècle dans la langue française pour désigner le contenu dissimulé sous le couvercle qui mijote. Aussi large que haute, de forme cylindrique et munie deux anses latérales, elle dispose d’un couvercle, contrairement au chaudron qu’elle remplace. Tout comme le faitout (plus bas), le rondeau, la huguenote (sur pieds) et le pot-au-feu (plus haut), elle fait partie des “vaisseaux de cuisine”, ces grands récipients qui apparaissent après la Révolution. Il lui faudra encore attendre le milieu du XIXe siècle pour connaître son heure de gloire avec l’arrivée de la fonte et des fourneaux.

À quoi ça sert ?

Traditionnellement de grande contenance, la marmite est utilisée pour cuire d’importantes quantités d’aliments à l’eau, notamment les pâtes ou le riz, pour faire mijoter des soupes et des plats à base de légumes comme la ratatouille ou le couscous, pour pocher les viandes mais aussi pour faire blanchir les légumes. Elle est également bien adaptée à la cuisson des crustacés – crabes, homards…

Son volume fait de la marmite une championne de la convivialité quand elle vient se poser sur la table.

De nombreux accessoires transforment la marmite en ustensile dédié à la cuisson des frites, pâtes, semoule, asperges…

En quoi c’est fait ?

Avec son fond généralement peu épais, la marmite se décline en une variété de matériaux. Réputé pour son excellente conductivité thermique, le cuivre est particulièrement recherché mais l’intérieur doit être régulièrement étamé pour garantir toute innocuité. L’aluminium et l’inox, même si ce dernier est perfectible en termes de conductivité, constituent des alternatives intéressantes pour un usage quotidien.

Le choix de la monture – les poignées – est également important. On pourra privilégier la sécurité d’une monture “froide” en fonte d’inox ou préférer l’aspect valorisant d’une monture bronze.

DECOUVRIR L'UNIVERS DES MARMITES

Partager ce contenu